Les petites cases

Sparql

Quoi de neuf en plus de 140 caractères ?

Il faut affronter les démons et revenir aux choses simples, une vieille habitude sacrifiée sur l'autel des 140 caractères twitteriens, grands vainqueurs de l'immédiateté et de la synthèse sans analyse, la pelote de liens.

Lire la suite...

RDF Sparql Causeries Linked Data —  2 commentaires

Limites du modèle relationnel et Web sémantique

Non ! ce blog n'est pas mort comme tant d'autres, mais je ne trouve tout simplement pas le temps de bloguer en ce moment. Pourtant, ce n'est pas les sujets qui manquent, d'autant que chaque jour nous apporte son lot de bonne nouvelle sur le front du Web sémantique.

Pour me faire pardonner et vous faire patienter, je vous propose le diaporama d'une communication que j'ai faite avec mon excellent collègue, Alexandre Bertails, alias betehess, alias l'homme qui résout les sudokus avec OWL, alias l'homme qui murmure à l'oreille de Pellet, à l'occasion de la conférence "Web version 2 et suivantes" dans le cadre de Solution Linux. L'objectif de cette présentation était de montrer en quoi les technologies du Web sémantique constituent des réponses à certaines limites du modèle des bases de données relationnelles et donc en quoi elles peuvent avoir leur place dans les systèmes d'information traditionnelles. Je pense que certains lecteurs de ce blog pourront ainsi mieux se rendre compte de l'apport des technologies du Web sémantique pour la gestion des données structurées.

Bonne lecture !

Lire la suite...

RDF Système d'information Sparql OWL Geekeries Linked Data —  12 commentaires

Ubiquity + SparqlBot = le Web sémantique pour tous

C’est à une rencontre programmée que je vous convie ce soir, vous savez ces rendez-vous arrangés dont on est sûr et certain de l’issue, la rencontre d’Ubiquity et de Sparqlbot.

Commençons par la présentation de nos deux protagonistes :

  • D’un côté, Ubiquity, une belle extension Firefox pleine d’avenir déjà très sexy sortie tout droit des cerveaux de la Mozilla labs, permet d’effectuer simplement des requêtes sur des services en ligne directement depuis n’importe quelle page Web via des pseudos lignes de commande pré-programmées.
  • De l’autre, SparqlBot, un petit agent logiciel un peu geeky mis au point par Benjamin Nowack qui ne demande qu’à s’épanouir et à voler vers des horizons moins circonscrits, permet d’obtenir des réponses à des questions en utilisant les données exposés sur le Web avec les technologies du Web sémantique selon les principes du Linked data via des pseudo-lignes de commandes pré-programmées.

Comme vous le pouvez le constater par vous-mêmes, leurs points communs étaient trop flagrants pour ne pas les faire se rencontrer. C’est justement ce que vient de faire Benjamin Nowack, en mettant à disposition une commande Ubiquity qui permet d’interroger SparqlBot et de recevoir la réponse sous la forme d’une petite pop-up qui s’affiche en haut de la page Web.

Lire la suite...

Sparql Geekeries Linked Data —  4 commentaires

Où s'amuser avec Sparql ?

Non, il ne s'agit pas de faire un guide des parcs parisiens les plus accueillants pour votre nouveau compagnon à quatre pattes que vous auriez malicieusement appelé du nom de la recommandation la plus importante du W3C depuis XML, mais plutôt une liste non exhaustive des Sparql endpoint que vous pouvez interroger librement sur le Web. Les différentes interfaces que je vais présenter sont mis à disposition dans le cadre du projet Linking Open Data (ou LOD) coordonné par le W3C.

Ce projet vise à exposer sur le Web des données structurées avec les technologies du Web sémantique, en particulier RDF et Sparql, suivant les quatre principes du Linked Data édictés par Tim Berners-Lee et rappelés dans ce guide ou cette présentation, soit :

  • Attribuer une URI à chaque chose/ressource ;
  • Utiliser des URIs HTTP, c'est à dire déférençable, pour que les personnes puissent consulter facilement et directement ces choses/ressources ;
  • Si quelqu'un veut accéder à cette URI, fournir les informations utiles en utilisant le modèle RDF ;
  • Inclure des assertions RDF qui relient à d'autres URIs, pour qu'ils puissent découvrir les choses/ressources reliés.

Lire la suite...

Sparql Geekeries Linked Data —  6 commentaires

Knowledge box reloaded

Il y a un peu plus d'un an, dans le but de montrer les possibilités des technologies du Web sémantique, en particulier RDFa, j'avais mis au point une petite application, la knowledge box, qui donnait la définition récupérée depuis Dbpedia de termes encodées en RDFa avec la propriété owl:sameAs et une URI de Dbpedia. Cette première version relevant de la bidouille, il était difficile de récupérer le code pour l'intégrer dans un autre site sous Drupal ou d'autres CMS.

La mise à disposition par Arto Bendiken d'une première version (Alpha ! attention donc en production) des modules RDF API et SPARQL pour Drupal 6 m'a permis d'améliorer le code de la knowledge box et d'en faire un vrai module drupal. Pour les (heureux !) utilisateurs de Drupal 6, il vous suffit donc de récupérer l'archive et de décompresser les fichiers dans le répertoire Modules.

Lire la suite...

Sparql RDFa Geekeries —  4 commentaires

Stocker les triples

Dans un précédent billet, Iamhondjack notait avec justesse en commentaire qu'il ne fallait pas dissocier SPARQL et SQL de manière aussi stricte que je pouvais le faire. Il appuie son propos sur l'expérience de D2R server qui permet d'interroger une base de données relationnelles en SPARQL grâce à un mapping entre la modélisation de la base de données relationnelles et le modèle de graphe. Dans la foulée, Christian pose la question essentielle à savoir la performance et le temps de réponse.

Il semble que la question du stockage des triples RDF soit dans l'air du temps ce qui est logique, eu égard, à l'intérêt grandissant du Web of data. Ainsi, même si Tim Berners-Lee donnait déjà des premiers éléments de réponse dès 1998 dans un document intitulé Relational Databases and the Semantic Web (in Design Issues), un workshop organisé par le W3C et intitulé « RDF Access to Relational Databases » a permis de faire récemment le point sur la question. Une des conclusions de ce workshop est la nécessité de mettre au point une procédure normalisée de benchmark pour les triple store RDF sur le modèle de TPC pour les bases de données relationnelles.

Lire la suite...

RDF Sparql Geekeries —  9 commentaires

Naviguer et rechercher dans le Web of data

Preuve supplémentaire de la maturité du Web of data, nous disposons, à l'instar de son grand frère le Web, de navigateurs et de moteurs de recherche spécialisés ne requérant aucune compétence particulière.

Petite revue de détail, en commençant par les navigateurs.

  • A tout seigneur, tout honneur, le premier d'entre eux mis au point par Tim Berners-Lee et son équipe : Tabulator développé en Javascript (Attention, ne fonctionne qu'avec Firefox). Outre la possibilité de naviguer dans des sources en RDF, il offre un moteur SPARQL, la possibilité d'afficher les données géographiques sur une carte, les événements sur un agenda ou une frise chronologique. C'est certainement le plus complet, mais aussi le plus geeky.
  • Dans le même ordre d'idée et proposant des fonctionnalités à peu près équivalentes, OpenLink RDF browser, qui sert de démonstration au produit Virtuoso server qui intègre, entre autres, un RDF store et sparql end point, de l'éditeur Open link software.
  • Plus simple et plus accessible, Disco hyperdata Browser mis au point par l'équipe de Dbpedia (ces types ne s'arrêtent jamais). L'interface est, disons, épurée, mais efficace. Fonctionnalité intéressante, il intègre un cache qui permet de disposer de tous les triples consultés récemment par les utilisateurs pour naviguer dans les sources RDF.
  • Pour finir, celui qui me semble le plus prometteur : Zitgist browser mis au point par Frederik Giasson. Aussi simple que Disco, mais avec une interface très agréable.

Lire la suite...

RDF Sparql Causeries Moteur de recherche Navigateur Linked Data —  3 commentaires

Retour sur Freebase à la lumière du Web of data

Au mois de mars, Tim O'Reilly repris par Internet Actu définissait ainsi le but de Freebase : « Créer les synapses du cerveau global ». On y voyait les prémices de la première application concrète et accessible à tous du Web sémantique. Six mois plus tard, je vous propose d'y revenir, alors que le concept de Web of data et Dbpedia ont fait leur apparition.

Dans l'article d'Internet actu, Hubert citait Denny Vrandecic, concepteur de Semantic Mediawiki :

« Metaweb [nda : le concepteur de Freebase et par extension le logiciel qui fait tourner freebase] vient du monde des données structurées, même si la structure est ici flexible et changeante. Semantic Media Wiki vient du monde des données non structurées, qui peuvent être améliorées par quelques éléments de structure pour mettre en relation plusieurs éléments non structurés. ».

Cette analyse me paraît excellente, car elle pose tous les enjeux de Freebase et son mode de fonctionnement. Si on voulait caricaturer, je dirais que Freebase est un wiki structuré OU une base de données dont la modélisation peut changer à la demande de l'utilisateur qui peut librement saisir les données. Choisissez votre camp en fonction de votre origine : données non structurées ou données structurées.

Concrètement, Freebase est organisée sous la forme d'une taxonomie thématique (arts et divertissements, Société, Sport...). Chaque thème comprend des types de ressource (film, acteur, opera, pièce de théâtre, Personne, ville...) auxquels sont rattachés des propriétés. Ces propriétés peuvent relier une ressource à une autre ressource ou à une donnée typée (chaîne de caractères, date, nombre entier...). Si vous suivez ce blog attentivement, vous aurez reconnu le principe d'une ontologie qui présente la particularité d'une structure évolutive à la demande des utilisateurs.

Cerise sur le gâteau, Freebase propose pour gérer cette ontologie une interface très agréable, facile à manipuler et qui permet très simplement d'éditer une donnée, d'en ajouter, de relier une ressource à une autre.

Réaction immédiate : c'est génial, c'est effectivement la première application du Web sémantique ! En apparence et au premier abord, tout y est et il faut l'avouer, c'est impressionnant. Mais, à y regarder de plus près, deux problèmes se posent : l'un est technologique et l'autre est, je dirais, cognitif.

Lire la suite...

Management de l'information RDF Sparql Causeries Wikipedia Linked Data — 

Dbpedia en action la suite

Saviez-vous qu'Emma Watson, alias Hermione Granger dans les adaptations au cinéma d'Harry Potter, est née à Paris ?

Pour ma part, je l'ai découvert en mettant au point une autre série d'exemples d'utilisation de Dbpedia, en m'interressant cette fois-ci aux personnes. Le principe est simple, vous choisissez dans la liste la ville qui vous intéresse, par exemple, Paris et vous découvrirez les différentes personnes nées dans cette ville et présentes dans Dbpedia, c'est à dire dans Wikipédia. La mise en forme et la navigation dans la page de résultat est assurée par l'excellent logiciel/script du projet Simile, Exhibit. J'ai volontairement limité la liste des villes, car le principe est toujours le même. J'en ai profité pour placer un lien directe vers cette page depuis la carte des capitales européennes.

Lire la suite...

Sparql Wikipedia Geekeries Linked Data —  13 commentaires

Dbpedia en action

Il y a quelques mois, je titrais mon billet présentant Dbpedia : « Dbpedia ou la puissance du RDF au profit du savoir ». Mis à part deux exemples très simples qui, d'ailleurs, ne fonctionnent plus aujourd'hui avec la nouvelle version de Dbpedia, cette affirmation restait toute théorique.

Pierre Lindenbaum, quant à lui, avait mis au point un exemple plus probant : Wikistory, qui présentait les biographies des scientifiques célèbres présents dans Dbpedia.

A l'occasion de la nouvelle version de Dbpedia, je me suis remis au boulot et j'ai mis au point quelques exemples qui, je l'espère, montreront tout l'intérêt de disposer de données structurées, disponibles sous une forme normalisée, RDF, et interrogeable via un langage de requête et un protocole normalisé, SPARQL. Bref, montrer l'intérêt des technologies du Web sémantique.

Sur ce mini-site, je vais donc rassembler différents exemples. J'ai pour l'instant deux exemples :

Lire la suite...

Sparql Wikipedia Geekeries Linked Data —  7 commentaires