Les petites cases

Comment un objet devient historique ?

- Regarde ça. Ils ont l'air indentiques, n'est-ce-pas ? Eh bien, écoute ! Il y en a un qui a de l'historicité en lui (il lui fit une grimace). Prends-les en main. Vas-y. L'un des deux vaut peut-être quarante ou cinquante mille dollars sur le marché des collectionneurs.

La fille prit les deux briquets avec précaution et se mit à les examiner.

- Tu ne sens donc pas ? dit-il sur le ton de la plaisanterie. L'historicité ?

- Qu'est-ce que c'est que ça, l'historicité ?

Lire la suite...

Causeries Histoire — 

Spécification Atom 1.0

http://www.atomenabled.org/developers/syndication/atom-format-spec.php

Spécifications de la version finale du format ATOM telles qu'elles ont été proposées à l'IETF.

Via Karl

Lire la suite...

XML Geekeries — 

Les Pyrénées-orientales

Les quelques lecteurs de ce blog habitués au Figoblog, c'est à dire tout le monde ;-), savent déjà que Manue et moi avons fait un petit périple dans le Sud-Ouest de la France pendant nos vacances. Si vous voulez une piqure de rappel ou que vous voulez le découvrir par écrit, vous pouvez lire nos billets sur le figoblog.

Après les écrits, je vous propose donc les photos avec un premier album consacré aux Pyrénées-orientales, ses abbayes, ses sculptures romanes et ses splendides paysages.

Lire la suite...

Causeries Vacances — 

La cuite la plus chère du monde

La cuite la plus chère du monde, on la doit à un sommelier. [...] Ca s'est passé il y a une quinzaine d'années au Waldorf Astoria qui organisait une dégustation exceptionnelle pour une association d'oenologues américains. Les vins venaient de France, tous dignes de figurer dans la cave du grand-oncle, des pétrus 29, des pommards 47, rien que des vins mythiques, tous ces braves gens en avaient les moyens. Depuis le départ de Paris, les caisses avaient voyagé sous une escorte de chef de l'État, un convoi d'or vers Fort Knox. On entrepose le trésor dans la cave dont seul le sommelier du Waldorf a la clé. Quand toutes les caisses sont pointées, que les assurances ont fait un constat d'entrée sans émettre de réserve, que les organisateurs sont rassurés, que les transporteurs peuvent essuyer la sueur qui leur coule du front, le sommelier tire un coup sec sur la porte blindée et s'enferme dans la cave à double tour. Par la trappe, il leur dit : «Je vais aller en prison, je le sais. Et je m'en fous. Ma carrière est foutue, je m'en fous aussi. Je vais vivre des moments dont aucun amoureux du vin n'a jamais osé rêver. La plus merveilleuse dégustation du monde, les plus grandes heures, je vais les vivre tout seul, jusqu'à l'ivresse. Je vais m'offrir un voyage exceptionnel à travers le siècle, personne ne l'a fait jusqu'à aujourd'hui, personne ne le refera. Messieurs, je vous donne rendez-vous dans trois jours.»

Tonino Benacquista, Quelqu'un d'autre, éd. Folio, Paris, 2004, p. 271.

Lire la suite...

Causeries — 

Mais qui sont les chasseurs et les dindons de la farce ?

Ce qu'on nomme aujourd'hui “l'affaire” Google print aura eu au moins un avantage : mettre enfin le débat sur la numérisation du patrimoine sur le devant de la scène. Ainsi, dans Libération du 30 août 2005, Wladimir Mercourrof, vice-président de Armines (association de recherche créée par l'Ecole des mines), et Dominique Pignon, directeur de recherches au CNRS nous gratifient d'un article que je qualifierai de “gentil et mignon”.

Lire la suite...

Numérisation Râleries — 

L'indestructibilité du texte

L'indestructibilité du texte, à supposer qu'elle soit atteinte, ne signifie pas pour autant que doivent être détruits les supports particuliers, historiquement successifs dans lesquels les textes sont parvenus, parce que [...] la relation de lecture avec un texte dépend bien entendu du texte lu, mais aussi du lecteur, de ses compétences et pratiques, et de la mise en forme dans laquelle il rencontre le texte lu ou écouté. Il y a là une trilogie absolument indissociable si l'on s'intéresse au processus de la production du sens

Lire la suite...

Causeries Numérisation SHS — 

Plouf !!

Oui, parfois, il faut savoir se jeter à l'eau, rentrer dans le grand bain et plonger. C'est un peu ce que je ressens ce soir en ouvrant ce site. Comme une personne toutes les secondes, j'ai donc décidé d'ouvrir un blog et de rejoindre ainsi la cohorte de personnes narcissiques qui n'hésitent pas à dévoiler leur vie sur le Web.

Lire la suite...

Blog Causeries Perso —